Site de la CGSP-CFWB

006110
Aujourd'huiAujourd'hui6
  • IRW CGSP-CFWB
    Communauté française Wallonie-Bruxelles
  • IRW CGSP-CFWB
    Les Services publics,
    NOTRE patrimoine !
  • IRW CGSP-CFWB
    Bienvenue sur notre site
  • IRW CGSP-CFWB
    Rue de Namur, 47
    5000 BEEZ
  • IRW CGSP-CFWB
    Fédération Wallonie Bruxelles
  • IRW CGSP-CFWB
    STOP à l'attaque contre les Services publics !!!
  • IRW CGSP-CFWB
    Services publics
  • IRW CGSP-CFWB
    Informer, Conseiller, Défendre, Représenter !
  • IRW CGSP-CFWB
    Votre meilleur Conseiller !
  • IRW CGSP-CFWB
    Vous défendre est notre priorité !

S'affilier

Devenir membre

devenir membre

Avantages

nos publications inverse

Actualités

dossiers en cours

Nos actions

actions syndicales bis

Liens utiles

liens utiles


 

Cette semaine, le Gouvernement de la Communauté française (Fédération Wallonie-Bruxelles) doit prendre la décision de prolonger ou non CAP 61+. 

Cette expérience-pilote, qui permet aux membres du personnel âgés de 61 ans ou plus de prester 4 jours/semaine sans perte de salaire et avec embauche compensatoire, est, pour la CGSP, l’avancée sociale la plus importante de la dernière convention sectorielle entre le gouvernement précédent (PS-CDH) et les organisations syndicales.  Ses objectifs : garder le personnel à l’emploi plus longtemps, réduire l’absentéisme chez les plus de 61 ans, donner accès à l’emploi public aux plus jeunes générations et organiser le transfert de compétences.

 

D’une première évaluation faite à la sortie du gouvernement précédent, sur les 6 premiers mois de fonctionnement, ces objectifs avaient été pleinement remplis ou étaient en phase de l’être.  La décision de pérennisation de la mesure avait toutefois été laissée au nouveau gouvernement (l’actuel).  La mesure a été prolongée de quelques mois en attendant de pouvoir être mise sur la table des négociations.

Cette décision est évidemment attendue avec impatience et appréhension, tant par les membres du personnel qui bénéficient de la réduction du temps de travail que par ceux qui travaillent grâce à cette disposition.

Or, si le Ministre de la Fonction publique, Frédéric Daerden (PS), y est favorable, il semble toutefois que le Ministre-Président, Pierre-Yves Jeholet (MR), s’y oppose.

La CGSP s’indigne de cette attitude incohérente et irresponsable du MR alors que toutes les attentions doivent plus se porter sur la fragilité de nos ainés face à l’épidémie de Coronavirus, et que certains experts évoquent la prise en compte possible de l’âge des travailleurs dans la stratégie de déconfinement à venir.  Elle estime qu’il serait donc plus opportun d’élargir la mesure que de la supprimer, pour permettre un rajeunissement progressif et maîtrisé de l’effectif et pour pouvoir laisser les plus âgés en sécurité autant que possible.

La CGSP rappelle que l’utilisation des nouvelles technologies, nécessaire à la poursuite du travail en période de confinement, est aujourd’hui quasi-intégrale pour le personnel administratif et représente un effort particulier pour les plus âgés : maîtrise des outils, fatigue oculaire, risques accrus de développer des troubles musculo-squelettiques …  Et pour le personnel qui continue à assurer le travail sur le terrain (IPPJ, Maisons de Justice …), CAP 61+ réduit directement les risques d’exposition.

La CGSP constate, sans étonnement mais avec regret, que les discours officiels de mise à l’honneur des travailleurs du secteur public, grâce auxquels les services essentiels à la population restent assurés, ne sont qu’utilitaires, que le naturel revient au galop et que le MR n’a aucune intention de remettre en cause ses positions idéologiques, en partie responsables du drame qui se joue et dont la dangerosité apparaît pourtant au grand jour.

Enfin, la CGSP relève que le confinement ne permet pas la négociation entre l’Autorité et les organisations syndicales de se dérouler normalement, et qu’un minimum de correction vis-à-vis des représentants des travailleurs serait de maintenir le statu quo, au moins jusqu’à ce que cette négociation puisse avoir lieu.  La CGSP attend d’ailleurs le résultat de l’enquête de satisfaction menée auprès du personnel concerné, qui devrait aider les interlocuteurs sociaux à se positionner.

 

Voir le communiqué

Facebook IRW-CGSP-AMiO

Nomination des agents de la RTBF


Newsletter

J'ai lu et j'accepte la Politique de confidentialité

Rejoignez-nous

Notre adresse

IRW CGSP-CFWB
Rue de Namur, 47
5000 BEEZ
: 081/64.60.96
      picto googleMap

Politique RGPD

Attention